Nous sommes le Mardi 4 Octobre 2022

La nouvelle façon de financer votre achat immobilier !

💲 Crédit - Prêts

L’achat de votre première maison peut être une expérience stressante et coûteuse. Pour beaucoup de gens, c’est aussi un marqueur de l’âge adulte. Si vous avez les moyens, elle est souvent considérée comme un investissement plutôt que comme un simple lieu de vie. Dans cette optique, il n’est pas surprenant que les prix de l’immobilier soient plus élevés que jamais. Selon Zillow Research, le prix moyen d’une maison aux États-Unis est de 212 000 euros.

C’est une hausse par rapport aux 192 000 euros de 2015 et aux 179 000 euros de 2006. Si vous voulez vous lancer dans l’immobilier mais que vous n’avez pas assez de liquidités pour verser un acompte ou que vous ne voulez pas vous endetter lourdement, le financement de votre achat pourrait être votre meilleure option. Il existe plusieurs façons de financer votre achat et certaines peuvent vous convenir mieux que d’autres en fonction de votre situation et de vos objectifs financiers personnels.

Obtention d’un prêt immobilier

L’un des moyens les plus populaires de financer un achat est le prêt immobilier. Un prêt immobilier vous permet d’emprunter de l’argent à une banque ou à une autre institution financière en échange d’un remboursement échelonné dans le temps. En général, vous rembourserez le prêt avec les intérêts sur plusieurs années et ferez des paiements d’intérêts supplémentaires à la fin de chaque mois.

Un prêt hypothécaire diffère d’un prêt automobile en ce sens que vous n’achetez pas vraiment la voiture – il s’agit essentiellement d’un emprunt remboursable par des paiements mensuels au fil du temps. D’autres options sont possibles : -une hypothèque privée -un prêt hypothécaire FHA -un prêt hypothécaire à taux variable (ARM) -une ligne de crédit sur fonds propres -un prêt sur fonds propres

 

Emprunter aux amis et à la famille

Disons que vous voulez acheter une maison mais que vous essayez d’éviter de vous endetter trop lourdement. Votre meilleure option est de demander un prêt à vos amis et à votre famille. S’ils sont d’accord, ils pourront vous aider sans avoir à prendre de risques eux-mêmes. Vous pourrez les rembourser lorsque vous vendrez la maison ou rembourser le prêt lorsque vous ne l’aurez plus.

Une autre option intéressante consiste à faire appel à un prêteur hypothécaire privé comme Lending Club ou Prosper. Ces prêteurs ne sont pas réglementés par le gouvernement fédéral et offrent donc des taux plus bas que les banques et les coopératives de crédit. Ils exigent aussi généralement moins de documentation et de paperasse, ce qui signifie que votre prêteur n’a pas besoin d’informations détaillées sur vos finances personnelles avant de prendre la décision de financer ou non votre achat. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du financement, consultez cet article : https://www.lendingtree.com/blog/how-to-financing-home-purchases.

Lire aussi  Comment améliorer votre cote de crédit lorsque vous êtes un investisseur immobilier ?

 

Dettes garanties

L’un des types de financement les plus courants pour les achats immobiliers est le prêt garanti. Essentiellement, vous utilisez votre maison comme garantie et vous devez rembourser le prix d’achat plus les intérêts pour obtenir un prêt. Ce qui différencie ce type de prêt des autres types de prêts, c’est qu’il offre un taux d’intérêt fixe, par exemple 5 %, plutôt qu’un taux d’intérêt ajustable. Par exemple, si vous empruntez 60 000 € à un taux fixe de 5 % pendant cinq ans, vous rembourserez 69 480 €, intérêts compris.

Un autre type de prêt garanti est appelé « prêt financé par le propriétaire ». Ce type de prêt permet à l’acheteur d’emprunter le coût de sa mise de fonds initiale, puis de refinancer sa maison en un prêt hypothécaire financé par le propriétaire après l’achat. Ce type de prêt peut être avantageux pour les personnes intéressées par l’achat d’une propriété, mais qui ne veulent pas tout mettre en place au départ ou qui n’ont pas assez d’argent pour verser une mise de fonds importante.

 

Financez votre achat avec des fonds publics

L’une des façons de financer votre achat est d’utiliser des fonds publics. Cela peut être une bonne idée si vous avez un faible revenu, si vous n’avez pas assez d’argent pour un acompte ou si vous ne voulez tout simplement pas vous endetter (bien qu’il ne soit pas recommandé d’utiliser cette option pour cette dernière raison). En cas d’utilisation de fonds publics, le gouvernement accorde un prêt sans intérêt qui peut être remboursé selon les termes de l’accord. Une autre option consiste à utiliser un prêt hypothécaire auprès d’un prêteur privé. Si vous êtes prêt à vous endetter et/ou à donner 20 % de la valeur de votre maison en garantie, c’est souvent la meilleure solution.

Dans le cas d’un prêt hypothécaire, les prêteurs exigent généralement un acompte de 5 % de la valeur de la maison et des mensualités allant de 1 000 à 2 000 € par mois (selon le revenu personnel et la cote de crédit), ce qui signifie que le remboursement du prêt peut prendre plusieurs années. Si vous souhaitez éviter de contracter un prêt et financer votre achat uniquement en espèces, il existe de nombreuses façons de le faire. Vous pouvez trouver intéressant d’investir dans des sociétés d’investissement immobilier (REIT) ou des fonds de capital-risque au lieu d’acheter directement dans la propriété elle-même.

Lire aussi  Quels sont les types de prêts immobiliers ? - Ce qu'il faut savoir avant de faire une demande

Le financement de votre achat par des fonds publics ou des prêts privés comporte également des aspects fiscaux que vous devez garder à l’esprit avant de signer sur la ligne pointillée.

 

Investir dans des sociétés immobilières (REIT)

Si vous cherchez à financer votre achat avec une FPI, vous apporterez de l’argent qui sera investi dans l’immobilier. Cela signifie que votre investissement est garanti et que les bénéfices tirés des propriétés aident à compenser une partie du risque. Il convient de garder à l’esprit que les FPI n’accordent pas de prêts directement ; les sociétés sont propriétaires de leurs biens. Cela signifie que si vous décidez de ne pas investir, vous ne récupérerez pas votre argent.

Investir dans des sociétés immobilières (REIT)

Utiliser une FPI comme instrument de négociation

pour votre achat immobilier Une option à envisager est l’achat d’actions d’un REIT (real estate investment trust), qui vous permet d’investir dans une société qui possède et exploite des propriétés. Dans le cadre de la FPI, vous pouvez acheter des actions, qui vous permettront de posséder une part des actifs nets de la société. Au fil du temps, la valeur des actions peut augmenter ou diminuer en fonction des résultats de l’entreprise.

Vous aurez également accès à des paiements de dividendes trimestriels et à des droits de vote sur la société. Si vous êtes intéressé par l’achat d’actions d’une FPI et que vous souhaitez commencer sans avoir à contracter de prêt ou à épargner pendant des mois, envisagez d’utiliser un courtier en ligne. De nombreux courtiers proposent des transactions sans commission sur les actions qu’ils recommandent. Cette méthode d’investissement peut vous aider à vous lancer dans l’immobilier sans dépenser trop d’argent au départ.

 

Aide au versement d’un acompte et/ou d’un prêt hypothécaire privé

L’un des moyens les plus populaires de financer votre achat est de demander un prêt hypothécaire privé. Un prêt hypothécaire privé vous permet d’utiliser vos finances personnelles comme garantie et d’emprunter sur celles-ci. C’est une excellente option si vous n’avez pas assez d’argent pour verser un acompte ou si vous voulez éviter de trop vous endetter.

Lire aussi  Pourquoi ouvrir un compte en ligne suisse ?

C’est également une bonne option pour les personnes qui veulent profiter des faibles taux d’intérêt. Une autre option consiste à utiliser une carte de crédit avec une période de lancement à taux d’intérêt de 0 %. Par exemple, la carte de crédit Chase Slate Visa® offre un taux d’intérêt de lancement de 0 % sur les achats et les transferts de solde pendant 18 mois à compter de l’ouverture du compte, après quoi le taux d’intérêt variable sera de 15,99 % à 24,99 %.

Si vous êtes en mesure d’effectuer un versement initial plus important et que cela ne vous dérange pas d’attendre plus tard, vous pouvez envisager d’utiliser cette stratégie. Si votre objectif est simplement d’entrer dans le jeu de l’immobilier sans aucune dette, mais que vous souhaitez tout de même obtenir une aide financière, il existe d’autres options que vous pouvez essayer.

Par exemple, si vous êtes déjà à l’école et que vous n’avez aucun revenu, demander à vos parents de vous aider à financer votre achat pourrait être une option qui vous convient. Vous pouvez également envisager de réduire une partie de la valeur nette de votre maison ou de vendre un objet qui a une valeur importante si cela peut générer suffisamment d’argent pour votre achat (eBay pourrait être une option).

 

Conclusion

La nouvelle façon de financer votre achat immobilier ! La nouvelle façon de financer votre achat immobilier ! Obtention d’un prêt immobilier

  • L’obtention d’un prêt peut être un processus décourageant. Voici quelques points clés pour obtenir un prêt pour votre achat immobilier.
  • Le prêteur a le pouvoir de spécifier les conditions du prêt.
  • Les prêteurs essaieront de vous soutirer le maximum d’argent.
  • Une fois que vous avez obtenu un prêt, vous devrez le rembourser. Emprunter à des amis et à la famille
  • Si vous n’avez pas l’argent nécessaire pour votre achat, vous pouvez emprunter à votre famille et à vos amis.
  • Certains prêteurs vous accorderont une réduction du taux d’intérêt si vous pouvez obtenir un prêt de votre famille ou de vos amis.
  • Si vos amis ou votre famille sont disposés à vous prêter de l’argent, il est important de savoir ce qu’ils prêtent et de connaître les conditions de l’accord. Dettes garanties
  • Les dettes garanties sont des prêts garantis par des sûretés telles que des biens ou des investissements.
  • Les dettes garanties sont plus risquées que les prêts non garantis, car les prêteurs risquent de perdre leur garantie si les paiements ne sont pas effectués à temps.