Nous sommes le Mardi 4 Octobre 2022

7 conseils pour l’achat de votre première maison – Combien cela coûte-t-il ?

❗ Frais

L’achat de votre première maison est une étape passionnante dans la vie de la plupart des gens. Cela peut aussi être une expérience effrayante et accablante, surtout si vous ne connaissez pas bien le processus. Toutefois, avec un peu de recherche et un bon jugement, l’achat d’une première maison ne doit pas nécessairement être si coûteux ou restrictif.

Selon l’Association nationale des agents immobiliers (NAR), le prix moyen d’une nouvelle maison unifamiliale aux États-Unis était de 234 200 € en mai 2017. Cela dit, les maisons varient considérablement d’un quartier à l’autre. Dans certaines zones, les prix seront beaucoup plus élevés que d’autres et vous devriez en tenir compte dans votre décision en conséquence.

Si vous envisagez sérieusement d’acheter votre première maison mais que vous vous inquiétez de ce que cela va vous coûter, lisez la suite pour connaître nos 5 meilleurs conseils pour acheter votre première maison sans vous ruiner :

Décidez si vous êtes prêt à acheter une maison.

Avant de commencer à chercher votre première maison, demandez-vous si vous êtes vraiment prêt à assumer la responsabilité de posséder une maison. Vous devez être sûr que vos finances et votre style de vie vous permettront d’être propriétaire d’une maison.

Vous devez également réfléchir au temps que vous voulez consacrer à l’achat d’une maison. L’achat d’une maison n’est pas facile, surtout quand c’est la première fois, il est donc important de savoir si vous êtes prêt à y consacrer le temps et les efforts nécessaires.

 

Prenez les bonnes mesures avant de faire une offre.

La première étape de l’achat de votre première maison consiste à décider ce que vous recherchez dans une maison. Recherchez-vous quelque chose d’abordable ou êtes-vous prêt à dépenser plus d’argent pour une maison plus belle ? La réponse à cette question déterminera si vous devez ou non acheter une maison trop petite ou trop grande.

Si vous souhaitez limiter les coûts et respecter votre budget, il est préférable de chercher des maisons de moins de 2 000 pieds carrés. Mais si vous êtes prêt à dépenser plus d’argent pour une meilleure qualité de vie, envisagez des maisons d’au moins 3 000 pieds carrés.

En outre, prenez des mesures avant de faire une offre afin de vous assurer que votre prix n’est pas trop élevé. Lorsque vous prenez des mesures, faites attention à la distance entre les portes et les murs et les fenêtres, car cela peut affecter la valeur de votre maison.

 

Lire aussi  10 moyens simples de réduire les coûts de votre crédit immobilier

Faites le tour des magasins pour trouver la meilleure offre

La première étape pour acheter votre première maison est de savoir combien vous devez dépenser. Pour trouver la meilleure offre sur une maison, vous devrez faire des recherches. Une fois que vous avez une idée de la fourchette de prix, c’est là que les choses se compliquent.

Vous devrez identifier des maisons en bon état, mais pas trop chères au point d’être hors de portée. Une façon de trouver le bon équilibre entre qualité et prix abordable est de rechercher des maisons dont le prix est égal ou inférieur au prix de vente médian de votre région. Cela vous permettra de trouver une maison sans vous ruiner et de vous assurer qu’elle est toujours en bon état.

Faites le tour des magasins pour trouver la meilleure offre

Obtenez un prêt immobilier avec de bonnes conditions et une bonne protection.

La plus grosse dépense à laquelle les acheteurs d’une première maison doivent faire face est la mise de fonds. Par exemple, à San Francisco, une maison de 300 000 € nécessite une mise de fonds de 10 %. Donc, si vous devez acheter une maison de 500 000 € avec un acompte de 5 % et de bonnes conditions et une bonne protection, vous devrez trouver 50 000 € de votre propre argent.

La bonne nouvelle est que de nombreux prêteurs offrent des taux d’intérêt réduits sur les prêts destinés aux nouveaux acheteurs de maison. La Federal Housing Administration (FHA) offre un taux d’intérêt de 0,85 % sur les prêts hypothécaires à taux fixe, tandis que Fannie Mae offre un taux d’intérêt beaucoup plus bas de 1 % sur tous les prêts hypothécaires à taux fixe. Une autre façon d’obtenir les meilleurs taux est d’obtenir une préapprobation pour un prêt hypothécaire.

Cela vous permettra de négocier les taux de différents prêteurs et de voir ce qu’ils offrent avant de vous engager avec un en particulier. L’achat de votre première maison peut être coûteux, mais pas forcément si vous êtes prêt à faire vos recherches et à travailler pour obtenir ce que vous voulez.

 

Lire aussi  10 moyens simples de réduire les coûts de votre crédit immobilier

Ne laissez pas les taxes foncières vous dissuader d’acheter.

Le marché immobilier peut être décourageant si vous ne savez pas comment vous y retrouver. L’une des plus grandes préoccupations des gens qui cherchent à acheter leur première maison est de savoir s’ils vont payer trop d’impôts fonciers. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des propriétaires ont droit à des exonérations de taxes foncières, ce qui peut contribuer à réduire considérablement votre facture fiscale.

Il existe différents types d’exonération, notamment l’exonération pour propriété familiale et l’exonération pour les personnes âgées. L’exonération pour propriété familiale s’applique aux propriétaires vivant dans un État doté d’une loi sur l’exonération pour propriété familiale, ce qui signifie souvent que vos impôts fonciers sont plutôt payés par le gouvernement local.

Vous pouvez également bénéficier d’une exonération supplémentaire de 1 000 euros de l’impôt foncier si vous achetez votre première maison avec une mise de fonds inférieure à 20 % (c’est exact – sans mise de fonds).

Ne laissez pas les taxes foncières vous dissuader d'acheter.

Restez en contact avec le marché de l’immobilier.

La première étape pour acheter votre première maison est de rester en contact avec le marché immobilier. Si vous n’êtes pas encore familiarisé avec le marché, commencez par consulter quelques annonces locales sur Zillow et Trulia pour vous faire une idée de ce qui est disponible et des prix pratiqués.

Il est ensuite temps de commencer à rechercher des logements en ligne. Sur les plateformes que nous avons mentionnées ci-dessus, vous pouvez affiner votre recherche en fonction de la fourchette de prix et du lieu, ce qui vous aidera à gérer votre recherche.

 

Lire aussi  10 moyens simples de réduire les coûts de votre crédit immobilier

Dernières réflexions

Tout d’abord, il existe de nombreux types de maisons à prendre en considération lors de l’achat. Vous pouvez acheter une maison dans un nouveau lotissement ou dans un quartier plus ancien. Vous pouvez acheter un logement hors campus ou même louer une maison pendant un an avant d’acheter.

Considérez toutes vos options et décidez de ce qui vous convient le mieux. Ensuite, achetez la maison qui correspond le mieux à vos besoins et à vos envies. Si vous souhaitez vivre dans un quartier calme tout en ayant accès aux transports en commun, au centre-ville ou à de grands employeurs proches, l’achat d’une maison dans un quartier où le taux de criminalité est élevé n’est peut-être pas le meilleur choix pour vous.

Troisièmement, tenez compte de l’endroit où vous voulez vivre. Voulez-vous acheter assez près de votre lieu de travail pour que les déplacements soient faciles ? Ou préférez-vous vivre assez près de la plage pour qu’il soit facile de passer du temps à l’extérieur pendant les mois les plus chauds ?

Quatrièmement, tenez compte du taux hypothécaire de l’endroit où vous envisagez d’acheter et du temps qu’il vous faudra pour rembourser votre prêt. Si vous empruntez plus de 20 % du prix d’achat total et que vous prévoyez de rester dans votre maison pendant six ans ou plus, il peut être judicieux d’opter pour un prêt hypothécaire à taux fixe plutôt que pour un prêt à taux variable (ARM).

Cinquièmement, pensez à ce que cette nouvelle maison apportera dans votre vie, tant sur le plan financier qu’émotionnel. Dans de nombreux cas, l’accession à la propriété est considérée comme le rêve américain parce qu’elle signifie avoir quelque chose qui n’appartient qu’à vous et à personne d’autre, quel que soit l’endroit où vous viviez avant d’emménager dans votre nouvelle maison.